logo-flash-matin

Mention légale

Flash Matin
SARL RCS Paris 412 026 288 00032
Siège social : 3, rue Jacquemont 75017 Paris
Tél : 01 53 11 06 07
Président : Cap Média Communication représentée par Monsieur Jérôme Bultez
Directeur de la publication : Jérôme Bultez

Hébergement

Nom de domaine Flash Matin
1&1 Internet SARL
7, place de la Gare
BP 70109
57201 Sarreguemines Cedex

Hébergement Flash Matin
Online SAS
BP 438
75366 Paris Cedex 08

LES ARTICLES LES PLUS LUS

Aide à domicile UNA du secteur de Tigy :
service de proximité, solutions sur mesure

Association créée en 1970, UNA (Union nationale de l’aide, des soins et des services aux domiciles) est le 1er réseau français des services d’aide à domicile. Membre à part entière de ce réseau,aide à domicile UNA du secteur de Tigy met au service de ses quelque 300 usagers une riche expérience de 50 ans en faveur du maintien à domicile. Ses 34 aidants professionnels interviennent dans l’ancien canton de Jargeau dans le Loiret, qui compte 10 communes. Grâce à leurs compétences, cet organisme à but non lucratif est en mesure de proposer un accompagnement de qualité répondant au plus près aux besoins de la personne. Une gamme de services à domicile Les services tarifés à prix réels concernent l‘aide aux gestes essentiels de la vie (repas, toilette, habillage, aide au lever ou au coucher, courses et ménage, mais aussi travaux de jardinage) et toute forme d’accompagnement. Un service de téléassistance est également disponible, afin que les personnes vivant seules puissent obtenir de l’aide rapidement face à une situation d’urgence. ...

M. CHAPOUTIER : la culture du partage 

Destination favorite des voyageurs épicuriens, Tain-l’Hermitage est la capitale du chocolat gastronomique et, plus encore, celle du vin. Il abrite quelques fleurons devenus des références internationales dans la production de ce précieux nectar, dont l'exploitation M.CHAPOUTIER. Dirigée par Michel CHAPOUTIER, l’entreprise a construit ses valeurs autour du partage et de l’échange avec la création notamment d’une importante offre oenotouristique. Un cadre exceptionnel pour l’œnotourisme Hermitage, Saint-Joseph, Condrieu, Châteauneuf-du-Pape, Côte-Rôtie... L’âme de la maison M.CHAPOUTIER se reflète à travers sa large sélection de vins d'exception issus de différents terroirs partout en France, en Espagne, au Portugal ou encore en Australie. Ces derniers se découvrent à l’occasion de sessions de dégustation au sein du Caveau situé 18, avenue du Docteur Paul Durand. Plusieurs formules avec des vins préalablement sélectionnés sont disponibles bien que les visiteurs puissent également composer eux-mêmes leurs propres formules. Des sommeliers sont présents sur place et apportent les meilleurs conseils. Pour pousser l’expérience à son paroxysme, les œnophiles avertis ou débutants sont conviés à participer aux nombreux ateliers organisés durant lesquels des repas bistronomiques à base de produits frais et de saison sont préparés par les chefs de la maison. Certains sont organisés de façon hebdomadaire. Bien entendu, place est donnée aux accords mets/vins qui affinent les connaissances autour de ce divin nectar. Différentes thématiques sont formulées à la carte avec possibilité d’organiser des ateliers sur mesure. Une immersion au cœur des vignobles Les amoureux de vins, pour qui une simple dégustation ne suffit pas, sont conviés à vivre une aventure plus enrichissante directement au cœur des vignes grâce à des balades à vélo. De nombreux parcours sillonnant le vignoble de Saint-Joseph ou bien la colline de l’Hermitage sont à découvrir via des vélos électriques. Une application sur smartphone sera mise à disposition afin de guider les cyclistes au cours de ce périple. Il est possible de faire durer davantage ces moments exquis dans l’univers viticole en passant carrément un séjour prolongé au sein des quatre gîtes de la maison plus un qui est actuellement en cours de rénovation. Ces havres de paix garantissent un maximum de confort en proposant tous les équipements nécessaires. Ils ont la chance de bénéficier d'une situation exceptionnelle qui donne sur un panorama de rêve. Le Gîte Tour du Pavillon installé au coeur du vignoble de l'Ermitage propose une vue sur les coteaux de Saint-Joseph, les vignes à perte de vue, et le château de Tournon-sur-Rhône. Les Granits donnent sur les magnifiques coteaux de Saint-Joseph et sur le Rhône. Si l'Ermite 1 vous offre un sublime aperçu du vignoble de Crozes-Hermitage plongeant vers le Rhône, l'Ermite quant à lui propose un panorama sur le Rhône et la Tour Carré dominant la colline de l’Hermitage. ...

Aix&Terra : une belle découverte de la Provence 

À travers des recettes qui lui sont propres, élaborées à partir des produits de sa manufacture, la marque aix&terra fait une entrée très remarquée dans l’univers culinaire artisanal avec tout ce qui constitue sa différence et son originalité.   Les origines de la marque Articulée autour du meilleur savoir-faire provençal et du plaisir d’inventer d’authentiques recettes, aix&terra a vu son identité sublimée pour devenir en seulement cinq ans, une marque à part entière. N’étant alors en 2010 qu’une échoppe rachetée avec son enseigne par le couple Marina et Richard Alibert, dans l’idée, selon ce dernier, « de lui insuffler une nouvelle dynamique », la petite boutique a été transformée du jour au lendemain en un atelier exclusif de fabrication de recettes pour développer la marque aix&terra dans le concept original d’une authentique cuisine artisanale de Provence. Une manufacture bien structurée La création des premières recettes aix&terra a débuté dans cette manufacture de fortune avec des crèmes gourmandes ou encore du caviar d’aubergine à la truffe noire pour progressivement atterrir jusque dans les grands magasins comme les Galeries Lafayette, les épiceries fines, chez les cavistes et autres enseignes d’hôtels-restaurants haut de gamme. Ce succès a conduit les propriétaires à construire une nouvelle manufacture sur la Nationale 7, dans laquelle ils continuent « à poursuivre leur aventure de fabricant-artisan dans la Drôme provençale », comme l’a si bien souligné Richard Alibert. Cette nouvelle structure est installée dans une bâtisse de 800 m2 où l’Atelier, l’Épicerie et La Table forment trois espaces indépendants.   La Table-Épicerie aix&terra Chaleureux et convivial, La Table-Épicerie aix&terra est un espace de restauration prolongé d’une partie épicerie, où est proposée une cuisine inventive, préparée selon les recettes créées à partir des produits de la manufacture. À travers une carte gourmande aux couleurs chaudes qui met majoritairement l’accent sur des inspirations créatives provençales exclusives, La Table aix&terra séduit les visiteurs avec ses crostinis de caviar d’aubergine à la truffe noire, ses toasts aux petites salades, son carpaccio de bœuf à l’huile d’olive et à la truffe noire ou encore ses tartelettes à la crème de citron qui sont des produits vedettes de la maison. Dans la partie épicerie, les clients ont également la possibilité d’acheter les produits aix&terra et repartir avec des fiches-recettes qu’ils pourront reproduire une fois à la maison. ...

10 destinations étonnantes dans le monde à découvrir en circuits francophones

Prévoir ses voyages à l'avance pour gagner en sérénité et s'offrir un beau programme, partir à la découverte du monde avec un guide francophone pour mieux appréhender les us et coutumes, construire son séjour à son rythme pour préserver une flexibilité de budget... avec AYA Désirs du Monde, spécialiste des voyages culturels, vous pouvez réserver jusqu'à 18 mois à l'avance sur 10 destinations différentes 10 circuits à partir de 599 euros. 10 destinations à découvrir en 2022-2023 Europe, Asie, Moyen-Orient ou encore Océanie, Voyages Loisirs vous propose une multitude de découvertes et d'émotions. En 2022-2023, c'est le moment : - de voyager dans le futur grâce à la visite de l'exposition universelle de Dubaï où les avancées technologiques et environnementales vous fascineront, autant que l'architecture unique de la ville, son histoire méconnue et sa folie des grandeurs. - de naviguer sur le Danube sur les traces de Mozart, de Sissi... et d'apprécier l'art de vivre de Vienne, de Prague... - de rêver le long des rives du Nil, de Louxor à Assouan, tout en s'émerveillant de la densité des couleurs, de la douceur des paysages, des temples et 1001 autres trésors. - de parcourir les grands espaces de l'Est canadien, de Québec à Montréal. - de prendre de l'altitude au Pérou pour atteindre le sommet du célèbre Machu Picchu. - de déambuler dans les Palais merveilleux des villes royales du Maroc. - de découvrir les paysages lunaires, volcaniques et uniques de l'Islande. - de s'émerveiller des musées de Saint-Pétersbourg et de leurs richesses culturelles. - de vivre un "choc" archéologique à Pétra en Jordanie, ville parée de superbes couleurs ocre. - de se faire surprendre par la Géorgie et l'Arménie, deux autres destinations moins connues mais étonnantes, qui regorgent de paysages immenses et magnifiques... à découvrir dans un seul séjour. ...

Nancy, ville d’affaires et de congrès

La nouvelle porte d’entrée en matière de tourisme d’affaires à Nancy Dans le cadre du projet d’aménagement « Nancy Grand Cœur », débuté il y a une dizaine d’année sous l’impulsion de la ville et de la métropole, l’ancien Palais des congrès a fait place neuve en septembre 2014 au Centre Prouvé. Depuis son ouverture, il a déjà accueilli plus de quatre cents évènements, dont une grande majorité en lien avec la fillière de la santé, filière d’excellence sur le territoire. Au premier juillet 2017, Grand Nancy Congrès & Evènements évolue et structure son offre pour proposer plus de services en intégrant le bureau des congrès. Cela va permettre de renforcer les liens entres les différents acteurs de la métropole qui ont trait à l’accueil du public. Cette démarche fait de Grand Nancy Congrès & Evènements la porte d’entrée unique pour le tourisme d’affaires sur la métropole nancéenne. Inscrite dans une démarche de développement durable, la société a obtenu la Certification Qualité et développement durable de France Congrès et est bien avancée dans les démarches d’acquisition de la norme ISO 20121. Un cadre idéal au centre ville pour vos rencontres Situé au cœur de la cité nancéenne, précisément à une minute à pied de la gare TGV Nancy-Ville, le Centre Prouvé met à la disposition des organisateurs d’événements et de leurs partenaires tous les attributs et toutes les facilités qu’offre un espace situé en hyper centre-ville pour composer leurs rencontres. Tout le patrimoine historique de la vieille ville, les restaurants et presque 3 000 chambres d’hôtel se trouvent accessibles à moins de dix minutes à pied. Une fois sur place, il n’y a plus besoin de se véhiculer pour découvrir une bonne adresse où prolonger une discussion autour d’un repas ou d’un verre. La place Stanislas, qui contient quelques-uns des bâtiments historiques les plus somptueux de la ville et tous les charmes discrets de la vieille cité étudiante se trouvent à porter de main. Plusieurs grands événements culturels viennent ponctuellement animer un peu plus les artères de la ville et offrent des activités originales auxquelles vous pouvez participer en marge de vos manifestations. Peu d’autres congrès en France peuvent se vanter d’offrir autant de facilités en matière de positionnement géographique. Des équipements complémentaires Équipé d’un hall d’exposition de 3000 m2, modulable en salle de 2400 places, de 2 auditoriums (850 et 300 fauteuils), de 13 salles de réunion pour 1300 personnes dotées de cabines de traduction simultanée, d’un espace réceptif panoramique recevant jusqu’à 1 200 couverts et d’un parking public en sous-sol de 455 places, le Centre Prouvé est le cadre idéal pour l’organisation et l’accueil de tout type de manifestations. Le parc des expositions, équipement qui accueille les trois évènements organisés par Grand Nancy Congrès & Evènements, contribue à animer, à structurer et à soutenir les filières économiques et des entreprises de ce territoire. Ainsi, plus de 50 % des artisans et commerçants exposant lors de la Foire Internationale ou du Salon Habitat Deco et Antiquaires sont issus du Grand Est. Les participants accueillis dans ces nombreux évènements se voient aussi proposer un espace de parking de 1800 places. Pour les soirées de gala, Grand Nancy Congrès & Evènements propose quelques lieux prestigieux tel que les Grands Salons de l’Hôtel de Ville. De quoi transformer un moment magique en une expérience inoubliable. ...

Clos des Serènes : la simplicité et la passion

Attiré depuis toujours par le monde viticole, Julien Daumas, réalise en 2014 son rêve d'élaborer son propre vin. Il fait l’acquisition de 2,7 hectares à Saint-Laurent-des-Arbres et crée son domaine qu'il baptisera le Clos des Serènes. Respect du sol et des vignes Ce vignoble d’un seul tenant, composé de vieilles vignes, présente un encépagement formé par les cépages grenache, cinsault, carignan et mourvèdre. Ces derniers sont plantés sur un terroir sablonneux qui apporte aux vins finesse et élégance. Pour travailler la vigne, Julien Daumas fait tout simplement appel à son bon sens paysan. Ici, aucun produit de synthèse n’est toléré et la vie du sol est respectée au maximum. Côté vinification, le domaine opte pour des vendanges manuelles et les raisins font l’objet d’un tri rigoureux. Après vinification en cuves thermorégulées, une partie des vins est élevée en barrique. Le domaine donne du temps au vin pour qu’il se clarifie et ne réalise aucune filtration. Un vin de partage Privilégiant la qualité à la quantité, le Clos des Serènes produit un vin rouge (en AOC Lirac) qui reflète toute la typicité du terroir. La cuvée éponyme allie donc délicatesse et longueur en bouche, dans un assemblage grenache (50 %), mourvèdre (10 %), carignan (20 %) et cinsault (20 %). Idéal pour accompagner des plats de viandes. ...

Collège du Léman : une des meilleures écoles internationales au monde

Le Collège du Léman a été fondé en 1960 à Genève par Francis et Inge Clivaz. À l’époque, de nombreuses sociétés et organisations internationales ont décidé d’installer leur siège dans la ville. De plus en plus de familles ont ainsi demandé l’ouverture d’une école internationale à même d’offrir un enseignement académique d’excellence à des étudiants venant des quatre coins de la planète.  « Nous sommes à la fois un collège international, un internat et un externat », explique Cédric Antonio, le directeur de la communication. Aujourd’hui, l’établissement accueille près de 2 000 étudiants (du préscolaire à la terminale) de 120 nationalités différentes, et âgés de 2 à 18 ans. En 2015, le Collège du Léman intègre le groupe Nord Anglia Education, une organisation qui réunit 55 écoles d’excellence à travers le monde. L’école forme tout simplement la plus grande entité constituant ce groupe. La philosophie d’éducation repose sur trois principes ancrés dans la vie du Collège du Léman : développement personnel, l’excellence académique et citoyenneté. Des infrastructures ultramodernes et haut de gamme Installé sur la rive droite du lac Léman, le campus bénéficie d’un emplacement idéal avec un cadre verdoyant qui s’étend sur huit hectares. Les infrastructures ont été conçues afin d’apporter un environnement accueillant, sécurisé et agréable à vivre pour tous les étudiants. Avec une capacité d’accueil de 250 élèves, l’internat dispose de 15 « Boarding House ». Ces villas illustrent parfaitement le souci d’offrir une grande qualité de vie à tous les pensionnaires et leur donner l’impression d’être comme chez eux. En effet, chaque maison est dotée d’une cuisine équipée, d'un salon avec télévision, wi-fi, espace de détente et de travail. Un programme bilingue et des diplômes variés Dès la maternelle, les élèves peuvent être placés soit dans une section francophone, anglophone ou bilingue. Différents programmes suggérés préparent les étudiants aux diplômes les plus prisés comme le I.B (International Baccalaureate), le Diplôme de fin d’études secondaires américain ou encore le baccalauréat français. Afin d’assurer la réussite scolaire, l’excellence académique est placée au cœur du processus d’apprentissage. Par ailleurs, chaque étudiant bénéficie d’un suivi personnalisé avec un programme qui s’adapte en fonction de ses besoins. Plus de 80 activités extrascolaires Le Collège du Léman suggère à ses étudiants un riche programme extrascolaire incluant notamment des activités sportives (golf, voile, natation, judo, etc.), artistiques (musique, sculpture, peinture…) et sociales (collecte de dons, aides aux personnes nécessiteuses…). Une très grande flexibilité qui fait toute la différence. « Nous sommes à proximité du lac léman et des montagnes, donc on a la possibilité de faire une multitude d’activités… », souligne M. Cédric Antonio. Pour les étudiants, ces activités ont pour objectif de développer la confiance en soi, la capacité d’adaptation et la sociabilité. En outre, les élèves peuvent aussi adhérer au club de leur choix et pratiquer par exemple les jeux d’échecs, la magie ou la méditation. ...

Le restaurant Musketeer’s : tous pour la saveur authentique

Des moments de détente passés dans un cadre luxueux, entourés des personnes qui comptent. Voilà le tableau qui attend les hôtes dans les antres du Vienna House Dream Castle. Derrière ses façades de palais d’antan, l’établissement accueille familles et couples dans de grands espaces aux lignes épurées. Matin et soir, les tables sont dressées dans une ambiance bon enfant pour apprécier les saveurs authentiques de la gastronomie française et internationale. Le Vienna House Dream Castle : une nouvelle expérience chaque jour Sa situation privilégiée à deux pas des parcs Disneyland® Paris donne au Vienna House Dream Castle l’esprit féerique que sous-entend son nom. La maison décline l’accueil sur le mode du confort et de l’hospitalité, bien sûr. Une bonne dose d’enchantement parachève la signature de l’enseigne, conçue autour du thème des Trois Mousquetaires. De quoi combler les petits et faire retrouver leur âme d’enfant aux plus grands. Les familles sont accueillies avec une tendresse particulière dans les chambres dédiées, équipées de lits superposés et de lit double. Les 397 chambres et suites de l’hôtel sont toutes équipées d’air conditionné individuel et de literie hypoallergène. Les occupants privilégiés des trois suites expérimenteront un séjour unique sur le thème de la chevalerie tout en accédant aux installations les plus modernes. Un espace bien-être et spa est accessible à tous les clients de l’hôtel qui concluront avantageusement des journées riches en émotions autour des activités proposées à proximité. Les professionnels désirant programmer des banquets et des conférences dans un cadre d’exception ont le choix entre neuf salles de réception. Entièrement équipées des outils techniques de rigueur, elles donnent toutes sur un cadre parfaitement reposant. Des saveurs intemporelles au Musketeer’s L’heureuse remontée au temps des chevaliers se poursuit jusqu’au moment du dîner, servi en buffet de 18 h 30 à 22 h 30. Une ambiance résolument médiévale enveloppe la salle du Musketeer’s, déclinée aux couleurs des Trois Mousquetaires. Le ton est donné. Ici, on mange en toute convivialité, en se délectant des saveurs qui ont, de tout temps, fait les fleurons de la gastronomie française. Les produits nobles et rigoureusement sélectionnés, c’est le moment de tous les (re)découvrir. L’on dégustera ses petits plats dans la salle même où le personnel – en costume d’époque pour faire bonne mesure – sert jusqu’à 198 couverts. Par beau temps, les soixante places extérieures feront le bonheur des vacanciers qui désirent savourer les joies simples d’un petit vent frais. Au Vienna House Dream Castle, rien n’est plus précieux que le sourire d’un enfant comblé. Le restaurant de l’hôtel leur concocte, sans souci, les plats qui leur font le plus envie. Pour tous, un room service est assuré de 11 h à 23 h, pour savourer son repas froid ou chaud dans le doux abri de sa chambre. Démarrer du bon pied par un tour au Sans Souci Les journées bonne humeur à la façon Vienna House Dream Castle commencent par un petit-déjeuner dans les règles de l’art au Sans Souci. Le buffet, composé de plats froids et chauds, y est servi de 7 h à 11 h. C’est aussi le moment de renouer avec les rituels des baguettes bien chaudes et autres viennoiseries dont la France a le secret. ...

Réflexion, formation et synergie stratégique sur la défense

C’est sous l’impulsion de l’amiral Castex que nait en 1936 le Collège des hautes études de défense nationale. Celui-ci devient en 1948 l’Institut des hautes études de défense nationale (IHEDN). En 1979, l’institut est officiellement reconnu en tant qu’établissement public administratif, à dimension interministérielle, qui agit sous la tutelle du Premier ministre. Chaque année, grâce à l’IHEDN, ce sont près de 13 000 personnes, auditeurs ou public de tous horizons qui sont formés ou sensibilisés sur les enjeux de la pensée stratégique de défense. Inculquer l’esprit de défense par des formations L’IHEDN s’engage dans deux principales missions : développer l’esprit de défense et sensibiliser les citoyens aux questions stratégiques internationales. Avec un regard ouvert sur le monde, l’institut élargit ses champs d’intervention sur la défense, l'armement et l'économie de défense et la politique étrangère. « Notre pédagogie inductive s’adapte aux hauts cadres de l’État, aux décideurs du secteur privé, civils et militaires, ainsi qu’aux étudiants et aux professionnels », déclare Linda Thisse, conseillère en communication de l’IHEDN. Concrètement, l’IHEDN accomplit sa vocation via ses nombreux programmes de formation. On y trouve aussi, par exemple, des formations à l’intelligence économique. Tandis que les sessions nationales s’orientent davantage vers les décideurs militaires et les hauts responsables civils, les sessions en région irrigent tout le territoire national. D'autres formations, cycles spécialisées et plus courts, s'adressent essentiellement aux acteurs sociaux, aux professionnels, aux jeunes militaires ou encore aux étudiants. En plus de servir de trait d’union entre le monde civil et le monde militaire, l’IHEDN se consacre au rayonnement de la politique de défense française à l’étranger. Les sessions européennes et internationales se focalisent sur la confrontation d’idées et de visions sur le futur de la politique de défense. Sont particulièrement abordées les problématiques actuelles, telles que la sûreté maritime, la cybersécurité et la citoyenneté ou encore la gestion civilo-militaire des crises extérieures. Chaque année, plus d’une centaine de pays dans le monde viennent participer à ces nombreuses rencontres stratégiques. Vecteur de la pensée stratégique de défense Pour promouvoir les initiatives de recherche sur les questions de défense, de sécurité et de relations internationales, l'IHEDN conduit plusieurs programmes annuels. A commencer par l'aide financière et pédagogique attribuée aux doctorants en sciences humaines et sociales. Dans ce cadre, avec le soutien de la Fondation de France, l'institut appuie aussi les jeunes chercheurs dont les thèses s'intéressent aux questions de défense et de la sécurité nationale. En outre, les meilleurs travaux de recherche sont primés par les prix scientifiques de l'IHEDN. Seul ou en partenariat avec des universités et des établissements supérieurs, l'institut participe également à des études, à des recherches et à des publications collectives traitant des sujets de défense. Parallèlement, dans sa mission de sensibilisation, l'IHEDN organise des évènements publics au cours de l 'année, qui se déclient en conférences, débats stratégiques, colloques et rencontres diverses. Le rendez-vous mensuel « Lundi de l'IHedn » réunit notamment un public de connaisseurs autour des sujets d'actualité sur les questions stratégiques de défense et de politique internationale. Toujours dans cette démarche participative, les « Rencontres IHEDN » donnent la parole aux experts, professionnels, organismes et organisations concernés par les enjeux de la défense et de la sécurité nationale.  Enfin, l'IHEDN fédère 43 associations autour de sa mission, où quelques 10 000 adhérents sont mobilisés. « Cette communauté est comme un ambassadeur de l’institut. Elle permet à nos auditeurs de véhiculer et de culti...

Le renouveau de la formation professionnelle

Un accord national interprofessionnel à la fin de l’année 2013, une loi le 5 mars 2014… voici maintenant venu le temps d’appliquer les nouveaux dispositifs de la formation professionnelle. Ces nouvelles mesures, portées et soutenus par la CFDT ont un double objectif : sécuriser le parcours professionnel des salariés et des demandeurs d’emploi avec une meilleure formation et qualification ; renforcer le développement et la compétitivité des entreprises.   Des nouveautés avec trois dispositifs Parmi les nouveautés, trois dispositifs sont notamment intéressants pour le grand public. Le Compte Personnel de Formation : jusqu’à 150 heures de formation Le Compte Personnel de Formation : remplace le Droit individuel à la formation (DIF), lancé en 2009, mais qui a été un échec. Alors que le DIF se limitait à 120 heures de formation, le CPF peut monter jusqu’à 150 (à raison de 24h de crédit d’activité professionnelle par an). Et surtout, ces heures peuvent être intégrées et compléter une formation plus longue. Le Compte Personnel de Formation, dont chacun bénéficie depuis le 1er janvier 2015,  réalise de bons débuts dans la région Occitanie. 41 000 personnes en ont déjà profité, dont 35 000 demandeurs d’emploi et 6 000 salariés. La grande majorité des bénéficiaires (25 000 personnes) sont aujourd’hui les 26-49 ans. La durée moyenne de formation est de 186 heures pour les salariés et 520 heures pour les demandeurs d’emploi. Le conseil en évolution professionnelle : vous vous interrogez sur votre avenir au sein de votre entreprise ? Sur votre réorientation de carrière ? Un nouveau dispositif émerge avec cette loi : le conseil en évolution professionnelle. Chaque salarié et demandeur d’emploi a un accès gratuit à du conseil,  effectué par un opérateur désigné (APEC, Pôle Emploi, Missions locales, Cap Emploi et Fongecif). Ce conseil est réalisé en trois étapes : la première est plus généraliste, la seconde affine le projet tandis que la troisième cible une formation. Se former tout au long de la vie professionnelle L’entretien professionnel tous les deux ans : jusqu’en 2014, l’entreprise était présumée avoir rempli ses responsabilités en justifiant annuellement avoir dépensé au moins 0,9% de sa masse salariale annuelle brute pour des actions de formation. Cela évolue. Les employeurs sont tenus de s’entretenir tous les deux ans avec leurs salariés. Désormais, l’entreprise devra faire un état des lieux individuel tous les six ans : a-t-elle proposé une action ou formation qualifiante au salarié ? Le salarié a-t-il progressé en terme de salaire ou de poste ? A-t-il obtenu une certification ? Si deux des trois items ne sont pas respectés, l’entreprise sera pénalisée. La gouvernance évolue aussi La formation professionnelle a également connu des modifications dans sa gouvernance. Le COPAREF (Comité paritaire interprofessionnel régional pour l’emploi et la formation) a remplacé la COPIRE (Commission paritaire interprofessionnelle régionale pour l’emploi). Cette instance regroupe les partenaires sociaux (organisations salariales et patronales). Elle a une grande responsabilité, notamment celle d’inscrire les formations éligibles au Compte Personnel de Formation. « Il y a eu quelques bras de fer, sourit Stéphane Bonnetain, secrétaire régional CFDT Emploi-Sécurisation des parcours professionnels, et co-président du COPAREF. Les Régions voulaient que l’intégralité des Plans Régionaux de Formation soient repris dans les listes éligibles au CPF, nous voulions remplir notre mission en toute objectivité. Mais nous en avons repris un grand nombre. »  Autre structure nouvelle : le CREFOP (Comité régional de l'emploi, de la formation et de l'orientation professionnelles) remplace le CRE et le Ccrefp. Cette organisation quadripartite est invitée à donner son avis sur les politiques d’orientation, la formation professionnelle, la cohérence des différents programmes et plans de formation dans la région. Après quelques tensions dues à la fusion des régions et aux logiques de territoire, « on ...

Le « Delicious Gang » de Clamens :
Jules, Julie et Juliette ! Une aventure gourmande et conviviale !

Le vignoble du château, qui fait 25 hectares, est installé sur les anciennes terrasses du Tarn et de la Garonne et s’étend sur trois communes et deux départements. Il produit annuellement 120 000 bouteilles principalement en rouge et réparties en deux gammes bien distinctes. Jules, Julie et Juliette Tels sont les noms des cuvées de la nouvelle gamme de vins proposée par le Château. La cuvée « Jules » est un vin rouge masculin, souple et généreux, qui s’adapte à tous les moments conviviaux, quels qu’ils soient, mais surtout en famille ou entre amis. Ce précieux nectar accompagne à merveille les apéritifs ou encore les grillades d’été au milieu du jardin. Avec sa robe rose pâle, la cuvée « Julie » est un rosé fin et délicat, aux notes d’agrumes prononcées. Après avoir été rafraichie, elle se déguste lors des moments festifs avec des plats comme les sushis, poissons grillés et plus particulièrement des beignets de légumes. La cuvée « Juliette » est la dernière née du Château. C’est un vin blanc de cérémonie, sérieux mais qui peut convenir à toute la famille. Sa bouteille, stylée et moderne, est à l’image de cette cuvée : légère et gourmande, avec un goût de fruit maîtrisé. Gourmandise, légèreté et plaisir immédiat sont au cœur de ces « 3 Jus ». La Négrette, à la base de toutes les cuvées De la vigne au verre, le processus de fabrication du vin relève de tout un art qu’il faut maîtriser à la perfection. Chaque vin, chaque millésime se distingue par son terroir, sa vinification et les différentes méthodes employées par les vignerons. Au Château Clamens, la Négrette est au cœur de ce procédé. Il s’agit d’un cépage millénaire endémique de cette région du Sud-Ouest de la France. Fine et délicate, elle confère aux vins des arômes délicats de fruits rouges et de réglisse. Elle est à la base de toutes les cuvées du domaine, en assemblage avec le Cabernet Sauvignon pour sa noblesse, le Malbec pour sa structure, le Cabernet Franc pour sa fraîcheur et la Syrah pour sa chaleur et sa souplesse. Les différentes combinaisons effectuées par le domaine entre ces raisins lui permet d’obtenir des vins de caractère et faciles à boire. Les cuvées AOC Fronton Les cuvées plus traditionnelles, en appellation Fronton, qui ont fait et font toujours la renommée du Château Clamens sont des rouges issus d’une longue tradition. La cuvée « Caractère » se démarque par ses arômes de violettes, poires et pruneaux, « Héritage » par ses arômes de fruits noirs cuits aux notes boisées et « Prestige » offre des arômes de réglisse et fruits rouges. ...

Huîtres Yvon : l’engagement envers la qualité

Dans le domaine de l’ostréiculture, la côte bretonne a toujours été associée à une production de qualité. Déjà à l’époque de l’Empire romain, les huîtres d’Armorique jouissaient d’une excellente réputation et étaient très prisées de la noblesse romaine. Aujourd’hui, la renommée des huîtres de la baie de Quiberon et de l’huître de Cancale n’a pas pris une seule ride et dépasse largement les frontières de l’Hexagone. Les huîtres bretonnes Qu’elles soient plates ou creuses, les huîtres de Bretagne ont une saveur incomparable. Cela s’explique notamment par une forte teneur en iode ainsi qu’à un équilibre parfait entre le sucré et le salé. Il faut dire que, dans la région, les huîtres bénéficient de conditions d’élevage optimales. Un environnement sauvage et préservé allié à un savoir-faire presque « ancestral » des ostréiculteurs de la région fait des huîtres bretonnes les meilleures au monde. Bien que l’on se dirige actuellement vers une tendance à la modernisation de la filière, certains ostréiculteurs restent farouchement attachés à des valeurs plus traditionnelles. C’est le cas de Jean-Noël et Tifenn YVON. Les établissements Yvon, des huîtres naturelles de qualité Installée à Listrec depuis les années 50, l’entreprise a été reprise par l’actuel producteur en 1989. De père en fils, la famille a su faire perdurer sa passion pour les huîtres tout en maintenant un degré de qualité élevé. En vue de garantir cette qualité sur le long terme, l’entreprise a adhéré au réseau Cohérence et se plie rigoureusement à un cahier des charges très strict. Privilégiant une exploitation rationnelle, elle adopte une démarche reposant totalement sur le respect du cycle naturel de l’huître. Les huîtres poussent en mer sur 14 ha du domaine public maritime avec une partie en élevage au sol et l'autre dans des poches (8 000 environ). Une exploitation à petite échelle si l’on se réfère à la structure de production autorisée. Ce respect du produit et de l’environnement s’inscrit parfaitement dans le cadre du mouvement Slow Food auquel adhère l’entreprise. Elle est devenue d’ailleurs sentinelle Slow Food depuis 2009. Créé en 1986 par l’Italien Carlo Petrini, ce mouvement se veut garant du bien manger avec une nourriture de qualité en opposition au concept de fast-food. ...

l’Onirium : une échappatoire faite de rêves

L'Onirium, un lieu où chaque joueur se retrouve emprisonné psychiquement dans son propre rêve à cause d’une anomalie de la cellule secrète du même nom. Le but est ici de s’échapper de ce monde imaginaire avec la logique, l’esprit d’équipe et le sens de l’observation comme uniques armes. Les joueurs évolueront dans un milieu fantasmagorique, un produit de l’esprit où tout n’est que fiction, songe et…cauchemar. Un lieu de rêves inspiré de votre univers « Dès leur arrivée, les joueurs sont plongés dans un tout autre univers. Ils viennent pour rêver et passer un temps en dehors du monde », nous confie Nicolas Grouls, directeur de l'Onirium. Ce monde fait de rêves emporte les joueurs, des consultants en coordination de rêves d’un jour, dans trois salles aux scénarios où le seul objectif est de s’échapper en résolvant des énigmes ensemble. Dans l’Insurrection, chaque équipe, allant de 3 à 5 joueurs, se retrouve à Nantes au temps de la révolution française. « A cette époque, Jean Baptise Carrier, un homme sanguinaire auteur de nombreuses exécutions, règne en maître. Les joueurs sont alors des insurgés qui doivent sortir en une heure, de peur d’être exécutés », continue Monsieur Grouls. Au sein de la Station Or-Bit 34B, les  joueurs seront plongés dans une station orbitale qui a subi des dommages suite à un impact d’astéroïde et devront sortir de cette situation de crise. Composée de deux salles, cette station peut accueillir deux équipes qui rivaliseront en simultané et qui ont la possibilité de se voir et de communiquer pendant la majeure partie du rêve. ...

Fondation de l’AP-HP pour la Recherche : soutenir l’innovation en santé

Avec dix millions de patients chaque année, l’AP-HP assure une prise en charge dans tous les domaines, quels que soient les besoins. De la chirurgie à la médecine générale, en passant par les soins plus complexes, l’établissement public de santé couvre le plus grand nombre de spécialités, accessibles à tous. « A l’AP-HP, les équipes mènent une recherche de haut niveau  en lien étroit avec les patients », explique Rodolphe Gouin, directeur de la Fondation de l’AP-HP pour la Recherche. Au cœur du progrès en santé Avec la naissance du premier bébé-éprouvette en 1982, la première transplantation cœur, poumon, et foie en 1990, le premier cœur artificiel implanté en 2013, etc. l’AP-HP est  à l’origine d’avancées médicales majeures. Depuis 2015, la Fondation soutient cet extraordinaire effort de recherche. Quelques grands noms, membres du Conseil d'Administration et du Conseil Scientifique, veillent à atteindre ces objectifs : Martin Hirsch, directeur général de l’AP-HP et président de la Fondation, Jean-François Delfraissy, président du Comité consultatif national d'éthique et président du Conseil Scientifique de la Fondation et Anne Roumanoff, comédienne et humoriste, membre du conseil d’administration. Quatre axes prioritaires La Fondation de l’AP-HP a notamment été créée dans le but d’encourager les thématiques de recherches émergentes, comme la recherche paramédicale. Par exemple, un projet de recherche infirmière porte sur la réduction de la douleur lors des soins par le détournement de l’attention du patient. Autre domaine émergent : l’exploration du microbiote intestinal, c’est-à-dire l’étude des bactéries qui peuplent notre intestin et ont un impact direct sur notre santé (obésité, cancer, maladies neurologiques, etc.). A cela s’ajoute la recherche en médecine numérique pour une médecine plus personnalisée, prédictive et préventive. La recherche en chirurgie est le quatrième axe prioritaire : de nouvelles technologies ouvrent sans cesse de nouveaux champs d’exploration sur la pratique chirurgicale, non invasive et favorisant une meilleure récupération des patients. La Fondation souhaite soutenir les projets de recherche d’excellence dans ce domaine. Le futur : les Médicaments de thérapie innovante En parallèle des quatre axes cités plus haut, la Fondation souhaite contribuer au financement d’un projet emblématique pour l’AP-HP : la plateforme Médicaments de Thérapie Innovante, véritable lieu de production des médicaments de demain. « La thérapie cellulaire ou la thérapie génique offrent en effet de nouvelles possibilités de traitement dans de nombreux domaines, comme le diabète, le cancer, la leucémie, l’insuffisance cardiaque, etc. », nous explique Rodolphe Gouin. « Grâce au soutien de ses donateurs, la Fondation de l’AP-HP pour la Recherche contribuera significativement au lancement de ce projet de haute technologie ». Implantée au cœur de l’hôpital Saint-Louis, la plateforme, en cours de construction, sera opérationnelle d’ici à 2018. ...

Institut Curie : la protonthérapie ou la nouvelle victoire contre le cancer

Marie Curie, mère de la radiothérapie, est la fondatrice de l’Institut Curie. Dès le début, la scientifique deux fois lauréate du prix Nobel a su identifier les applications variées de la découverte de la radioactivité, en physique, en chimie et en médecine bien sûr. Aujourd’hui, la radiothérapie est l’un des éléments indispensables de la prise en charge de nombreux patients, aux côtés de la chirurgie et des traitements médicamenteux. Elle est utilisée dans le traitement de près de 50 % des patients atteints de cancer. L’Institut Curie, référence de la lutte contre le cancer La radiothérapie demeure donc l’un des piliers de la prise en charge du cancer. Pour améliorer ce traitement, la recherche est plus que jamais d’actualité et doit notamment faire face à deux enjeux de taille : la résistance de certaines tumeurs et des effets secondaires à long terme qui limitent son utilisation. Pour qu’un plus grand nombre de patients puissent bénéficier de la radiothérapie, médecins et chercheurs de l’Institut Curie unissent leur force pour innover et développer de nouvelles approches. C’est d’ailleurs l’une des priorités de l’Institut Curie dans le cadre de son projet MC21, pour Marie Curie 21e siècle, qui « doit lui permettre de mener au plus haut niveau la recherche et le soin pour perpétuer le continuum initié par Marie Curie et qui n’a cessé de faire ses preuves, au bénéfice du patient. » comme le décrit le Pr Thierry Philip, président de l’Institut Curie. La révolution par la protonthérapie Le plateau technique de radiothérapie de l’Institut Curie comporte des équipements de pointe, lui permettant de proposer à chaque patient la forme de radiothérapie la plus adaptée. Parmi elles, la protonthérapie, une radiothérapie de précision utilisant des faisceaux de protons. Le Dr Rémi Dendale, responsable du centre de protonthérapie, explique : « La protonthérapie permet d’irradier avec une grande précision des tumeurs situées à proximité d’organes sensibles, comme par exemple le nerf optique ou certaines parties du cerveau. En outre, elle limite au maximum l’irradiation des tissus sains et donc les séquelles. À ce titre, elle est donc parfaitement adaptée au traitement de certaines tumeurs de l’enfant ». Initialement développée pour les tumeurs de l’œil et les tumeurs intracrâniennes, la protonthérapie connaît une forte évolution dans le monde avec un élargissement des indications, en particulier en pédiatrie en raison de la diminution du risque de séquelles. Au sein de l’Institut Curie, 1er centre de protonthérapie de France et 4e au monde, près de 10 000 séances de protonthérapie sont réalisées par an. Les patients au cœur de l’innovation Haut lieu de technologie, le centre de protonthérapie a toujours été un centre de soins pilote en termes de recherche et développement. L’objectif premier est d’être en mesure de proposer la protonthérapie au plus grand nombre de patients en étendant le champ des indications et des localisations tumorales pouvant en bénéficier. Pour cela, il est primordial de mieux comprendre comment les protons endommagent les cellules tumorales et entraînent leur destruction. Plusieurs programmes de recherche sont donc en cours pour identifier et décrire les effets des protons sur les tissus. Les irradiations Flash ou utilisant des mini faisceaux sont notamment à l’étude. Ces techniques, qui consistent respectivement à irradier sur un temps très court ou à moduler la distribution de la dose, semblent être de bons moyens pour limiter les effets secondaires des rayonnements tout en conservant leur activité anti tumorale. C’est à travers de tels projets que l’Institut Curie œuvre au quotidien au développement de parcours de soins toujours plus personnalisés et à l’amélioration de la qualité de vie des patients, pendant et après leurs traitements. ...

Grâce à Nautal, le bateau n’est plus un loisir de luxe

Créée à Barcelone en 2013, la start-up Nautal, spécialiste en location de bateaux, ne cesse de s’agrandir. Ainsi, aujourd’hui, elle se positionne avec succès en France et en Europe sur ce marché de niche en pleine croissance, étendant même ses services de l’autre côté de l’Atlantique. Nautal offre des projets navigations pour toutes les envies Le principe est simple : il consiste à mettre les loueurs de bateaux en relation avec les internautes. Ainsi, d’un côté, le loueur place son annonce gratuitement en ligne (à savoir : le site compare à la fois les bateaux des loueurs professionnels et des propriétaires particuliers). De l’autre, l’internaute intéressé qui se rend sur le site peut rechercher la zone de navigation qu’il souhaite, la durée et la date de départ. Nautal propose une multitude de formules pour plus de flexibilité. Il est donc possible de louer un bateau pour une demi-journée, une journée, ou un séjour entier de plusieurs nuits. De plus, nul besoin de savoir naviguer pour profiter de l’un des 18 000 bateaux référencés. En effet, les vacanciers peuvent se faire accompagner par un skipper qui va s’occuper de tout ce qui touche à la navigation, une fois à bord. Dans les faits, il s’avère que louer un bateau à Marseille pour des vacances en famille ou entre amis se révèle bien moins coûteux qu’il n’y paraît. D'autant plus que les bateaux sont proposés au prix public, voire négociés, avec facilités de paiement, et qu’ils sont tous vérifiés. Pourquoi choisir Nautal ? Toute la stratégie de l’entreprise Nautal est de fournir un service clé en main à ses clients. D’ailleurs, d’après Jules Lalonde, Responsable commercial, bien que l’entreprise soit souvent surnommée l’Airbnb ou le Booking des bateaux, elle possède de nombreuses différences au niveau des services. Ainsi, la société a connu une forte expansion en quelques années seulement grâce à l’aide et aux conseils qu’elle apporte à chacun de ses clients, qui bénéficient d’un service personnalisé. En effet, un conseiller va guider chaque client dans le choix du bateau et dans son projet  de navigation. De plus, le commercial va comparer pour le client différentes possibilités pour son projet de vacances, en fonction de ses attentes et de son budget. Et cela, sans frais de service pour le client ! Ainsi, plutôt que de laisser nager les clients dans la multitude d’offres à leur disposition, l’entreprise met son expertise du secteur au service des navigateurs experts ou néophytes afin de les accompagner jusqu’à la fin de leur location de bateau à Hyères par exemple, tout en proposant une garantie “vacances réussies”, des bateaux triés et sélectionnés pour leur qualité, et un service après-vente efficace. ...

LabEx DEEP :
le dynamisme de l’investigation au service de l’humanité

Les disciplines de l’épigénétique, de l’épigenèse et de la potentialité sont les trois axes d’investigation du laboratoire d’excellence DEEP, au sein de l’Institut Curie, à Paris. Trois axes de recherche L’épigénétique est « l’étude des mécanismes qui font varier l’expression des gènes sans qu’il n'y ait de modification de la séquence d'ADN du gène», explique Léa Wurges, manager du projet. L’épigénétique apporte un éclairage nouveau sur l'origine des cancers et leur traitement. L’épigénèse quant à elle, est l’étude du développement d'un organisme et des mécanismes permettant la formation des tissus et des structures complexes des êtres vivants. Enfin, l'étude de la potentialité des cellules souches permet de comprendre les mécanismes leur permettant de se renouveler et de se différencier en cellules spécialisées. Ainsi, grâce aux approches novatrices de leurs recherches, les équipes du Labex DEEP apportent des réponses qui auront une importance cruciale dans l’élaboration de stratégie anticancéreuse ainsi que dans le développement de futures applications en médecine régénérative. Échanges scientifiques L’intérêt du LabEx DEEP est de pouvoir « créer des ponts entre les équipes ainsi qu’un sentiment d’appartenance à ce programme : de développer à la fois le côté formel de la science grâce aux nombreuses présentations scientifiques et son côté informel en bâtissant de vraies interactions entre les personnes ». La collaboration et la communication dans cette entité pluridisciplinaire sont renforcées par l’organisation de meetings, moments durant lesquels chaque équipe présente son travail aux autres membres du LabEx afin que chacun ait une bonne vision d’ensemble sur les sujets de recherche. Des symposiums sur des thématiques très pointues exposées par des célébrités scientifiques sont également organisés. En décembre 2016, par exemple, un séminaire sur la mort programmée des cellules aura lieu en partenariat avec le LabEx Revive de l’Institut Pasteur. La sensibilisation du grand public sur les recherches fondamentales effectuées par le laboratoire d’excellence fait aussi partie des priorités. Dans ce cadre, l’exposition « Expérience », associant les thèmes art et science, a été présentée au musée Curie en 2015, en collaboration avec l’École nationale supérieure des arts décoratifs. Le Labex a également produit un film d’animation de vulgarisation scientifique « sur les trois axes thématiques autour desquels les recherches s’orientent dans l’intention de présenter DEEP au grand public  et de valoriser la recherche fondamentale », annonce Léa Wurges. ...

Musée de la Faïence et des Beaux-Arts de Nevers

Liée à l’histoire de Nevers, grand pôle faïencier depuis le XVIe  siècle, sa collection maîtresse est celle de céramiques. La plus grande salle du musée est dédiée à la présentation de cette collection d’exception. Les oeuvres, très diverses, reflètent la richesse d’une production. Pièces en faïence de grand feu du XVIe au XXe siècle, les créations exposées  dévoilent tout un pan de l’histoire d’un art, d’une activité économique mais également d’une société, art de cour au XVIe et XVIIe siècles, la faïence entre dans les maisons bourgeoises puis populaires au XVIIIe et XIXème siècle. Grands plats ornementaux, carreaux de pavage, bouteilles à décors, statues, plaques décoratives ou objets atypiques nous racontent cette épopée mêlant grande et petite histoire, savoir-faire technique et art. Une impressionnante collection de verre A cette collection s’ajoute celle de verres émaillés, dits verres filés. Cette collection de verre est la plus importante d’Europe et provient essentiellement de la Collection Loynel d’Estrie, déposée par le Musée du Louvre à Nevers en 1998. Collection insolite, elle donne à découvrir cet artisanat très prisé aux XVIIe et XVIIIe siècles et qui est aujourd’hui perdu. Nevers, foyer de formation des maîtres émailleurs, était doncle lieu idéal pour présenter ces boîtes et figurines. Fascinantes, tant par la variété des sujets abordés, scènes de genre comme scènes religieuses, que par la qualité. Les amoureux des beaux-arts trouveront aussi de quoi satisfaire leur curiosité, avec objets d’arts et tableaux de maître. Mais au-delà des œuvres, une véritable découverte du bâtiment s’offre aux visiteurs sur 2 100 m2 où se côtoient bâtiment contemporain et vestiges médiévaux. ...

Laurent Lequart : l'expérience Meunier

Sur un terroir d’exception, la maison Lequart a su mettre en valeur cette terre pour y élaborer des cuvées élégantes et toutes en finesse. Le Meunier étant ici en majorité, vous pourrez notamment y découvrir des cuvées mono-cépages pur Meunier qui ne sont à manquer sous aucun prétexte. Terre de prédilection du Meunier S’étendant sur une superficie de 10 hectares, le vignoble familial profite d’une belle exposition. "Les sols de nature argilo-calcaire apportent générosité et gourmandise à nos cuvées" confie Laurent Lequart, artisan-vigneron. 80 % de la surface est plantée en Meunier, cépage emblématique de la vallée de la Marne. Le Chardonnay et le Pinot Noir viennent compléter la trilogie. Par conviction, le vignoble est travaillé en viticulture raisonnée et évoluera prochainement avec une certification HVE Haute Valeur Environnementale.  La récolte vendangée manuellement est apportée à l'union des producteurs de Passy-Grigny afin d’y être vinifiée et mise en bouteille. Le tirage et le veillissement sont personnels ce qui permet de préserver l'identité propre à chaque vigneron au sein de cette union. Des cuvées pour tous les goûts Chaque année, 63 000 bouteilles sont écoulées, essentiellement sur le marché Français bien que l'entreprise vienne de s'ouvrir aux marchés internationaux notamment sur l'Italie, les Etats Unis ou encore le Canada. Trois collections contenant chacune un Champagne 100 % Meunier font la renommée de la maison. Dans la collection Découverte, la cuvée de Réserve sera à l’honneur. Facile à déguster et très fruitée, elle accompagne à merveille des huîtres fines de claire, du saumon mariné ou encore des crevettes marinées au pamplemousse rose. La collection Gourmande dévoile la cuvée Parfait de Meunier Brut, composée exclusivement de Meunier issu de vieilles vignes de plus de 45 ans à l’origine d’une grande complexité aromatique. Dernière et non des moindres, la cuvée Prestige Pur Meunier Extra Brut de la collection Exception By LL, qui est à la fois puissante, élégante, charnue et charpentée. Ce vin est vinifié en fûts de chêne et repose six mois avant d'être vieilli pendant 72 mois soit six ans en cave. ...

Hôtel Crystal – Restaurant Le B :
entre tradition et modernité

Jouissant d’un emplacement privilégié en plein cœur de l’Alsace, entre Strasbourg et Colmar, en face de la route des vins à 15 km, l’Hôtel Crystal – Restaurant Le B allie tradition et modernité. Dans un décor contemporain à l’ambiance feutrée, agencée autour d’un mobilier en bois à l’ancienne, cette adresse est à recommander aux amoureux de la bonne table, qui se sentiront particulièrement bien accueillis. Un chef passionné aux commandes Thierry Baumert débute dans le milieu entre 1979 et 1981, auprès d’un maitre d’apprentissage qui était connu dans la région. « Ensuite, j’ai travaillé dans un grand hôtel disposant d’un restaurant gastronomique. Je suis parti six ans en Suisse et deux ans en Allemagne », nous raconte-t-il.   Il y a une vingtaine d’années, une opportunité s’est présentée à lui ainsi qu’à son épouse. « Comme on habitait près de l’hôtel et que ma femme a fait l’école hôtelière, nous avons décidé de nous lancer dans l’aventure en reprenant l’établissement », poursuit-il. Aujourd’hui, c’est avec ferveur qu’il gère l’Hôtel Crystal – Restaurant Le B, reconnu pour sa cuisine de tradition, préparée à base des trouvailles dénichées sur les marchés locaux. Un restaurant à la table gourmande Devant ses fourneaux, le chef Thierry Baumert se plait à inventer de belles associations de couleurs et de saveurs pour en faire de bons petits plats, au grand plaisir des habitués et des clients de passage. À travers des menus inventifs préparés à base de produits frais, l’établissement attire d’emblée la confiance et la sympathie. En guise d’entrée, Thierry Baumert invite sa clientèle à déguster son foie gras poêlé qui fait partie des best-sellers de la maison. La touche de douceur est procurée par la compotée de fruits rouges disposée en poche sur une assiette ronde et blanche. Le foie gras est posé par-dessus. De jeunes carottes cuites de différentes manières achèvent la présentation soignée. Cette suggestion gourmande se déguste idéalement avec un vin d’Alsace, à l’instar d’un Pinot Blanc Vieilles Vignes ou d’un Muscat Cuvée Prestige. Autre plat signature, l’os à moelle, dont les saveurs sont sublimées par un jambon ibérique cebo et de la cébette. Sur l’assiette, l’os à moelle longiligne est coupé en deux, puis disposé près de la purée de cèpes. L’ajout du cèpe frais juste mariné, du jambon ibérique en chiffonnade et de la cébette apporte une touche visuellement attrayante. En plat principal, le chef suggère le magret de canard de la ferme rôti, accompagné d’un condiment à l’ananas, de foie de canard poêlé et d’une purée de patate douce. Le magret de canard est coupé en deux dans le sens de la longueur ainsi que le foie de canard. La présentation s’effectue en strates. Une purée de patate douce est déposée à la poche sur l’assiette. La décoration est parachevée par un condiment à l’ananas ainsi qu’une feuille d’ananas. Une petite texture croquante est procurée par une chips d’ananas disposée par-dessus. Le dessert, quant à lui, offre des étincelles en bouche. Àl’honneur : un kougelhopf glacé au marc d'Alsace. Cette pâtisserie d’origine alsacienne est servie avec des raisins blancs, rouges et secs marinés dans le marc d’Alsace et s’accompagne d’une chantilly au mascarpone. Elle se savoure en toute volupté avec un bon verre de Gewurztraminer Vieilles Vignes de la cave de Ribeauvillé. ...

Le Quai St-Malo : Donnez du souffle à vos événements !

Ce centre d’exposition été créé en 1994 à l’initiative de la Chambre de Commerce et d’Industrie. Décliné dans un style brut et industriel, le bâtiment possède une superficie globale de 2400 m2 permettant d’accueillir jusqu’à 2500 personnes. A l’extérieur, un espace de 1000 m2 est disponible pour des expositions ou des animations. En termes de commodité, visiteurs comme organisateurs pourront profiter par exemple d’un parking privé attenant, ou encore un accès gratuit au wi-fi. Jouissant de sa situation exceptionnelle au bord de la mer, le Quai St-Malo accueille des salons publics ou professionnels mais aussi des événements d’entreprise et culturels. Une ville attractive Devenue aujourd’hui une destination très prisée, Saint-Malo est marquée par une forte identité, issue de son histoire et de sa culture entre terre et mer. Avec son riche patrimoine maritime, la ville offre une palette d’activités centrée autour de la mer. En outre, les entreprises ont l’embarras du choix quant aux différentes activités incentives proposées : sorties en hélicoptère, rallyes éco-responsables, balades en gyropode dans la vieille ville, découverte des îles autour de Saint-Malo,…. ...

Paradis plage : un paradis suspendu à Agadir

« Paradis Plage a une âme qui marque l’identité de l’hôtel », confie Kamil Essaidi, de l’équipe de l’établissement niché entre montagne, mer et paysages naturels exceptionnels. Paradis Plage C’est un hôtel indépendant, qui n’est pas rattaché à une grande chaîne. Il est positionné sur une niche bien-être. C'est la passion des propriétaires pour le surf et leur rencontre avec François Payot, le directeur général de Rip Curl, qui ont déclenché la naissance de ce concept. Pour la clientèle, ce sont bien souvent des habitués. L’un d’eux témoigne : « Ici, c’est palpable, il y a une particularité, une certaine transcendance entre l’équipe et les activités, toujours orientées vers le bien-être, un lien magique ». Sylvia, 30 ans, parle de sa retraite yoga réussie. Elle a choisi de s'extirper de sa vie de femme parisienne active pour un retour aux sources, près de mère Nature. Elle dit : « Pendant huit semaines, j'étais comme dans un véritable paradis. J'ai profité, avec mes amis rencontrés sur les lieux, venus pour les mêmes raisons que moi, de paisibles moments. Je conseille le yoga, car il permet de chasser le stress et les ondes négatives des grandes métropoles. À mon retour à Paris, j'étais reposée, ce qui m'a permis d'aller au bureau tonifiée, pleine d'une bonne énergie ». Même un week-end donne la possibilité de complètement se déconnecter, confie Mathilde, une habituée des lieux.  Faire du bien, autrement L’idée de Paradis Plage est de faire du bien à ses clients. À quelques kilomètres d'Agadir, 1re station balnéaire marocaine, il y a Taghazout. Toute l’année, les surfeurs y viennent afin de visiter la région connue pour ses belles vagues et ses beaux paysages. Plus loin, il y a Paradis Plage, une superbe vision naturelle. Loin des grandes chaînes hôtelières multinationales, l’établissement est plutôt familial, avec de vrais artisans hôteliers. Tous les appartements sont des suites cosy, très bien décorées avec de l’artisanat local et des matériaux naturels écologiques. Ils sont tous dotés d’un balcon avec une vue sur mer. Avec cinq kilomètres de sable fin, Paradis Plage est la plus belle plage du coin. Et sur toute la longueur de la plage, une partie est semi-privée. Elle est utilisée uniquement par l’hôtel. Avec les quatre activités, le surf, le yoga, le spa et le fitness, l’établissement a été un vrai pionnier en mettant en place tout un dispositif détente en combinant ces quatre piliers dans les packages basés sur les besoins des « guests ». ...

Parenthèse Vigneronne : escapade œnologique au cœur de la vallée de Kaysersberg

Gages de partage et de convivialité, les dégustations et les séjours organisés par ce collectif unique en son genre seront l’assurance de découvertes inédites sous les auspices de l’amour du bon vin. Poussés par la volonté commune de proposer des séances de dégustations hors des sentiers battus et loin des traditions, neuf vignerons ont formé cette association visant à promouvoir l’œnotourisme dans leur région vitivinicole. Ces vignerons, ayant obtenu le label « Vignobles & Découvertes », ont ensuite créé un partenariat exclusif avec des professionnels de l’hôtellerie et de la restauration possédant le même label pour proposer une offre touristique conjointe tournant autour de la thématique du vin. Ainsi, c’est sur la fameuse route des meilleurs vins d’Alsace qu’ils vous entraînent le temps d’une véritable « parenthèse » dans laquelle gastronomie, hôtellerie et circuits touristiques s’accordent avec tous les vins. Des dégustations d’exception à l’authenticité retrouvée Si les dégustations œnologiques se font traditionnellement chez un caviste, dans un vignoble avec l’exploitant et non le vigneron ou dans un restaurant, Parenthèse Vigneronne se veut être le précurseur d’un tout nouveau genre de dégustations. Ces dernières, organisées dans la vallée bordée de vignobles de Kaysersberg, se font désormais chez les vignerons eux-mêmes, au cœur de villages d’époque, avec une touche créative à la clé. En effet, diverses animations, tournant toujours autour de la thématique du vin, accompagnent chaque moment privilégié passé sur cette terre, mère des plus célèbres grands crus d’Alsace. Ces animations sont créées par chaque vigneron qui y présente fièrement une passion, un souvenir ou une facette de leur personnalité qui lui tient à cœur et qu’il souhaite partager aux visiteurs privilégiés. Il s’agit, dans la plupart des cas, de trouver un accord mets et vins unique, apportant ainsi une singularité gourmande à chaque dégustation. Appréciez, à titre d’exemple, l’accord vin-chocolat proposé par Nathalie Freyburger, une vigneronne amoureuse de ce délice sucré. Travaillant en partenariat avec une chocolaterie locale, cette vigneronne passionnée vous fait découvrir l’alliage harmonieux entre grands crus et chocolat dans son domaine à Ammerschwihr. Explorez également le vin avec vos cinq sens au domaine Spannagel Paul et fils à Katzenthal, la promesse de moments ludiques animés par des anecdotes croustillantes. Laissez enfin Philippe Blanck guider votre énergie et votre perception du vin lors de séances de Qi Gong pratiquées dans son vignoble où la zen attitude rencontre la gourmandise. La richesse du terroir alsacien, le goût exquis des sept grands crus de la région, le savoir-faire de chaque vigneron et la passion qui les anime n’auront plus de secrets pour quiconque se prêtera au jeu de ces dégustations thématiques insolites. La gastronomie et l’hôtellerie au service de la passion vinicole Outre ces dégustations singulières, Parenthèse Vigneronne organise des événements culinaires autour de la thématique du vin. Ces repas intitulés « terroirs et vins d’exception » vous permettront de vous délecter des grands crus de la vallée de Kaysersberg tout en savourant des plats typiquement alsaciens. L’art de vivre trouvera ici son terrain d’expression dans des recettes concoctées de manière artisanale avec des produits locaux disponibles au gré des saisons. Ravivez ainsi vos papilles lors d’accords mets et vins, véritables fleurons de la gastronomie régionale et servis dans des restaurants d’exception. Pour ceux qui souhaiteraient s’imprégner encore plus des richesses de la vallée de Kaysersberg, des séjours hôteliers, accompagnés des fameuses dégustations et des découvertes culinaires, leur sont proposés. Passez ainsi une nuit ou deux dans de superbes hôtels de charme expressément choisis pour leur caractère représentatif de cette vallée emblématique. Détente, découvertes gourmandes et intimes moments d’exception r&ea...

Restaurant Le Botaniste :
le meilleur de la gastronomie normande

Érigé au XIIIe siècle par la famille Gosset, le Château la Chenevière constitue l’un des lieux les plus emblématiques de la Normandie. Consacré auparavant à la culture du chanvre et l’élevage de poulains, il est entièrement restauré en 1988 par Marie-Françoise et Thomas Dicker pour devenir le plus grand restaurant-manoir du Nord-ouest français. Le château associant romantisme, harmonie et élégance abrite un hôtel cinq étoiles de vingt-neuf chambres ainsi qu’un restaurant gastronomique baptisé Le Botaniste. L’endroit rêvé pour découvrir les saveurs de la cuisine normande dans un cadre cosy et spacieux. Le Botaniste : ode à la gastronomie Le Botaniste émoustille les papilles exigeantes grâce à sa cuisine fine et maîtrisée qui se concentre sur des produits fermiers normands. Le chef Didier Robin travaille en étroite collaboration avec les producteurs locaux ainsi qu’avec les jardiniers du château pour s’assurer de la parfaite fraîcheur de ses ingrédients. Grâce à cette rigueur dans la sélection des matières premières, il peut élaborer une carte et trois menus qui chantent le répertoire de la gastronomie française. En entrée, Didier Robin suggère les Noix de Saint-Jacques aux champignons lentins, parfum d’ails des ours, larme de chou kale et graines de lin torréfiées. Ce plat se déguste idéalement avec du vin pouilly-fumé blanc La Doucette. En plat de résistance, les convives peuvent se délecter du Bœuf, cœur de filet aux épices « fruits des bois », carottes de couleur, pulpe de betterave Crapaudine et vinaigre de Banyuls chocolat. Une succulence qui s’apprécie volontiers avec du vin Château Gloria Saint-Julien. Dans le registre des desserts, les saveurs subtiles de La ruche, une gourmandise sous forme de sphère de nougat glacé poire et miel, tuile miel et son chaud de poire aux épices complètent le mélodieux repas. A noter que le miel ayant servi à créer ce dessert est directement issu des ruches élevées par la maison. Entre ces plats emblématiques, le chariot de fromages est à ne rater sous aucun prétexte, car il constitue l’une des signatures de la maison. La sélection a été effectuée auprès de certains fermiers locaux comme Xavier Godmet de La Boîte à Fromage. ...